Retour aux actualités

Le développement des agences anti-squat: stratégies d’implantation et impacts sur le droit des individus à se loger décemment

Posté le 19 mai 2016 par Laure

Rapport écrit par Aurélie Baloche

Ce rapport est le résultat d’une mission exploratoire au sein du Bond Precaire Woonvormen aux Pays-Bas. Cette mission a été effectuée en partenariat avec le DAL (Droit Au Logement), la Coalition européenne pour le droit au logement et Echanges & Partenariats

« Alors que le logement est un des piliers qui participe à sécuriser l’existence de chacun, il est de plus en plus menacé en Europe. Si le fonctionnement des politiques de logements varie sensiblement d’un espace à un autre, que les États sont plus ou moins protecteurs, certaines tendances mettent en danger la protection des locataires et participent à la précarisation grandissante des individus. Or le développement des agences anti-squat fait émerger une double inquiétude : celui d’être à la fois la cause et la conséquence du développement de la privatisation de la ville. Par ailleurs, les contrats qu’elles proposent, loin de proposer des solutions de logement durable aux habitants, participent à détruire le statut de locataire et les droits qui lui sont normalement attribués, concentrant les pouvoirs dans les seules mains du seul propriétaire »

Le rapport est disponible en version PDF / 48pages / français

Rapport_AgencesAntisquat_VF