La Toile
de nos réseaux

Le réseau IPAM

Allier la réflexion et l’action en développant des rencontres avec celles et ceux, organisés ou non, qui luttent dans le champ de la solidarité internationale et cherchent à y construire des réponses adéquates est un des objectifs majeurs d’IPAM. Il s’agit de se regrouper pour produire une pensée renouvelée de la situation mondiale et pour construire une stratégie et des pratiques de solidarité nationale et internationale capable de répondre aux défis d’aujourd’hui.La mise en œuvre de cette stratégie s’appuie sur l’articulation entre les luttes et les résistances, les pratiques sociales émergentes et la réflexion. Ainsi, afin de poursuivre l’action de solidarité initiée dans les années 70 au cœur des mouvements de résistance anticolonialiste et anti-impérialiste ; et de répondre aux formes de domination qui marquent la période actuelle, l’AEC, l’AITEC, AMORCES, le CEDETIM, le CEDIDELP et ECHANGES et PARTENARIATS ont constitué le réseau IPAM.

En France

En France E&P fait également partie du CRID (Centre de recherche et d’information sur le développement) à travers le réseau IPAM, mais aussi des réseaux No Vox  (réseau des « sans ») ; et RECIT (réseau des écoles de citoyens). Elle travaille avec les réseaux de des associations porteuse de projets comme le réseau Migreurop, la Confédération paysanne, Emmaüs International, le DAL (Droit au logement), l’OICEM (organisation internationale contre l’esclavage moderne), ATTAC via l’AITEC et est hébergée au sein du CICP (centre international de culture populaire).

E&P travaille en lien avec de nombreuses organisations en France à travers son programme d’échanges:

Dans le Monde

A l’étranger, ses programmes européens lui ont permis de travailler avec une trentaine d’organisations de solidarité allant par exemple d’ARCI (assoc. récréative et culturelle italienne) en Italie à Solidariedad imigrante au Portugal en passant par la FNAE (Fédération nationale pour des agriculteurs biologiques) en Roumanie ou le réseau DIKTIO en Grèce.
Son inscription dans une histoire de la solidarité, notamment via le réseau IPAM et le Cedetim, lui permet également d’avoir des relations privilégiées avec des structures d’Amérique Latine comme POLIS (Brésil), en Amérique du Nord comme Alternatives (Québec) ou encore au Maghreb via le Forum des Alternatives Sud (Maroc) ou le Forum Tunisien des Droits Économiques et Sociaux (Tunisie) et en Afrique via Alternatives (Niger) ou le FORAM (Mali).

Pour une liste plus complète de nos partenaires: structures d’accueil pdf

Nous soutenir